de fr it

Siemens-Albis

L'entreprise électrique allemande Siemens & Halske (auj. Siemens SA) fut active en Suisse dès le XIXe s. (construction de la centrale électrique au fil de l'eau de Wynau, 1893-1895, par exemple). Elle ouvrit des représentations à Zurich (1900), Lausanne (1913) et Berne (1920), qui formèrent plus tard la firme Siemens AG Zurich. Après avoir racheté en 1922 la société Protos, fabrique de téléphones à Albisrieden, Siemens commença à produire en Suisse, ce qui lui facilita l'accès aux commandes de l'Etat. Protos prit le nom de Telephonwerke Albisrieden AG en 1924, puis d'Albiswerk Zurich AG en 1935 (env. 1500 collaborateurs). En 1971, Siemens Zurich et Albiswerk Zurich fusionnèrent pour former Siemens-Albis (Siemens Suisse SA en 1996). Actrice importante de l'industrie nationale des télécommunications, la société Siemens fut l'un des principaux fournisseurs des PTT. Elle reprit en 1998 le secteur industriel d'Elektrowatt (Landis & Gyr, Cerberus), ce qui l'amena à développer le domaine des produits et systèmes techniques pour le bâtiment. Comptant 7000 collaborateurs, S. était en 2008 l'un des plus gros employeurs de l'industrie suisse.

Sources et bibliographie

  • R. Trachsel, Ein halbes Jahrhundert Telekommunikation in der Schweiz, 1993
  • A. Tönnies, «Viele geschickte Hände», in Bremgarter Neujahrsblatt, 2008, 35-50
En bref
Contexte Albiswerk