de fr it

Feldschlösschen

Affiche publicitaire non datée de Burkhard Mangold (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
Affiche publicitaire non datée de Burkhard Mangold (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

Brasserie fondée en 1876 à Rheinfelden par le brasseur Theophil Roniger, fils d'un aubergiste, et par Mathias Wüthrich, fils d'un riche paysan. Sis sur la ligne ferroviaire du Bözberg (ouverte en 1875), les bâtiments ont une allure de château, ce qui renforce l'image associée à un nom (signifiant littéralement "petit château du champ") que Roniger avait emprunté à l'établissement de Brunswick où il avait fait son apprentissage. Transformée en société anonyme par actions en 1890, la maison fut dès 1898, grâce à son emplacement favorable et à l'élimination (par rachat) de concurrents dans toute la Suisse, le premier producteur de bière du pays. Dans les années 1970, elle se développa dans le domaine des boissons sans alcool. Elle reprit les brasseries Warteck en 1989 et Sibra en 1991. Elle représentait 46% du marché suisse en 1996 quand elle fusionna avec Hürlimann (7% du marché) dans la société Feldschlösschen-Hürlimann Holding (FHH), devenue un groupe immobilier après avoir vendu en 2000 son secteur des boissons au Danois Carlsberg.

Sources et bibliographie

  • Ch. Kunz, D. Schneller, Die Brauerei Feldschlösschen in Rheinfelden, 1992
  • NZZ, 6.2.2001
Liens
Notices d'autorité
GND