de fr it

Geistlich

Famille d'origine allemande, établie à Greifensee de 1783 à 1850 (droit de bourgeoisie jusqu'en 1881), puis à Meilen et en 1876 au plus tard à Schlieren, dont elle devint bourgeoise en 1881. Johann Heinrich (1824-1884), serrurier et prédicant de la communauté anabaptiste, fut conseiller technique de son coreligionnaire Heinrich Glättli dans l'usine de colle que ce dernier avait fondée à Riesbach en 1851 et qu'ils transférèrent tous deux à Schlieren en 1868. Son fils Eduard (1856-1907) devint en 1884 l'unique propriétaire de la firme, qui fabriquait des colles animales et de l'engrais à base d'os. Il fonda une succursale à Wolhusen en 1899, encore dirigée à l'heure actuelle par des membres de la famille. Les fils d'Eduard, Eduard (1881-1954), Emil (1882-1944), Alfred (1883-1957) et Paul (1893-1974) transformèrent l'entreprise en une société par actions en 1909. Un département pharmaceutique fut créé à Wolhusen en 1943. La restructuration commença dans les années 1970. Une holding fondée en 1999 coiffa les filiales Agrasana (exploitation des os) et Ligamenta (colles) à Schlieren, Pharma (produits pharmaceutiques et biologiques) et Alimenta (feuilles de collagène) à Wolhusen. Le patrimoine immobilier fut confié à la société Geistlich Immobilia. Rita G.-Hochstrasser, femme de Hans (1930), fils de Paul, fut présidente de la ville de Schlieren (1994-2002).

Sources et bibliographie

  • AFam et arch. d'entreprise, Schlieren
  • Hundert Jahre Eduard Geistlich Söhne AG für chemische Industrie, 1951
  • P. Meier, H. Geistlich, Von der "Lymhütte" zum chemischen Unternehmen, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND