de fr it

Gurit-Heberlein

Groupe industriel ayant son siège à Wattwil, issu de la teinturerie de fils créée par Georg Philipp Heberlein en 1835. La deuxième génération de propriétaires, qui réussit à passer de l'exploitation artisanale à la production industrielle, introduisit les colorants artificiels. La troisième lança le traitement à la soude des fils de coton (mercerisage) en 1897, la teinture des pièces et l'impression des tissus en 1916. L'entreprise fut transformée en une SA en 1915. En plein développement (45 employés en 1896, 1217 en 1925), Heberlein acquit la Nouvelle imprimerie suisse de tissus de coton à Richterswil en 1927, en arrêta l'exploitation en 1929 et créa à sa place la fabrique de caoutchouc Richterswil (Gurit). Après la Deuxième Guerre mondiale, l'entreprise se lança dans le traitement (texturation) des fibres synthétiques (Helanca). Le procédé fut breveté mondialement et l'entreprise mit sur pied sa propre fabrication de machines. A la fin des années 1960, elle diversifia ses activités dans les secteurs chimie et matières plastiques. Elle reprit la maison Coltène (produits dentaires) à Altstätten en 1967, le groupe textile Arova (siège à Flurlingen) en 1969 et le fabricant de feuilles de celluloïde Worbla à Ittingen en 1973. Gurit créa, avec le groupe chimique américain Essex Chemical, l'entreprise commune Gurit-Essex à Freienbach en 1968. Le groupe (5260 employés, 330 millions de francs de chiffre d'affaires en 1970) abandonna dans les années 1970 le marché des produits texturés, qui s'était écroulé. Sa restructuration exigea une aide massive des banques. La société faîtière G. fut créée en 1984. La transformation du groupe (passage du domaine textile à celui de la chimie et des matières synthétiques) fut achevée en 1999 par le détachement de Heberlein Textiles. On orienta la production vers les systèmes adhésifs et d'étanchéité pour l'industrie automobile, les produits dentaires et médicaux, les matériaux techniques (semelles de ski, feuilles) et la technologie des fibres (filières, fils synthétiques). Heberlein Textiles, qui avait repris en 1987 le fabricant et éditeur de textiles Mettler (Saint-Gall), passa de l'impression à la création de tissus avant de fermer en 2001. En 2000, G. céda sa part (50%) dans Gurit-Essex, producteur d'adhésifs pour l'industrie automobile, à Dow Chemical Company, constituée en coentreprise (joint-venture), puis procéda à une série d'acquisitions. Toujours contrôlé par la famille (Hans Huber, Robert Heberlein), G. occupait 2180 personnes en 2003 et réalisait un chiffre d'affaires de 508 millions de francs. En 2006, le groupe a été scindé en deux entreprises: Gurit (matériaux composites haute performance) et Medisize (produits médicaux et dentaires).

Sources et bibliographie

  • 100 Jahre Heberlein 1835-1935, 1935
  • Heberlein 1835-1960, 1960
  • H. Büchler, éd., Wattwil, 1997, 169-177

Suggestion de citation

Knoepfli, Adrian: "Gurit-Heberlein", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.12.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041866/2006-12-05/, consulté le 26.11.2020.