de fr it

Turicum

Fabrique d'automobiles de Zurich et Uster. En 1904, Martin Fischer, horloger, et son ami d'enfance Paul Vorbrodt, relieur, réalisèrent à Zurich deux prototypes de voiture qu'ils baptisèrent T., du nom gallo-romain de la ville. S'ils reprirent un système d'allumage par magnéto développé en Allemagne pour les motos, ils réalisèrent une nouvelle boîte à vitesses à sept rapports dont la transmission était effectuée par roue de friction. Le soutien d' Adolf Hommel, propriétaire d'une entreprise pharmaceutique, et le succès des premières ventes aboutirent en 1907 à la création d'une SA et au transfert de la production de Zurich à Niederuster. Martin Fischer quitta l'entreprise en 1908 pour créer Fischer-Wagen AG. Un millier de voitures T. furent produites et pour la plupart exportées; à l'apogée de son activité l'entreprise compta environ 120 employés. La T. ne survécut pas à la crise mondiale qui toucha l'industrie automobile en 1913.

Sources et bibliographie

  • Die Tat, 2.2.1965
  • NZZ, 7.2.2001
  • H.-P. Bärtschi, Industriekultur im Kanton Zürich, 2009, 57-58