de fr it

Officine del Gottardo

Les Officine del Gottardo (Lonza G+T en 1989, Timcal SA depuis 1994) sont fondées en 1908 à Bodio à l'initiative de Motor SA (auj. Motor-Columbus, qui avait déjà réalisé la centrale de la Biaschina) grâce à des capitaux allemands et suisses alémaniques. Le futur conseiller fédéral Giuseppe Motta figure parmi les membres du premier conseil d'administration. L'usine produit des alliages métalliques (fer-silicium, fer-chrome) exportés surtout en Allemagne et, dès 1918, du graphite synthétique qui est encore, au début du XXIe s., son produit principal (applications dans les domaines de la métallurgie et des lubrifiants à usage industriel). Dans l'entre-deux-guerres, la fabrique traverse une crise due à la reconversion industrielle d'après-guerre: en 1921, année de l'explosion de l'usine Nitrum qui endommage aussi les Officine, tout le capital passe à Motor SA, puis, en 1924, à Lonza. Pendant et après la Deuxième Guerre mondiale, l'entreprise connaît par contre une période de forte expansion. Entre 1995 et 2005, de nouveaux établissements industriels et des filiales commerciales voient le jour dans plusieurs pays d'Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Chine et au Japon. Au début du XXIe s., les principales phases de la production ainsi que la recherche ont toujours lieu à Bodio.

Sources et bibliographie

  • M. Poncioni, éd., Bodio, dal villaggio rurale al comune industriale, 1997
  • F. Viscontini, Alla ricerca dello sviluppo: la politica economica nel Ticino (1873-1953), 2005
Indexation thématique
Economie / Chimie / Entreprises

Suggestion de citation

Genasci, Pasquale: "Officine del Gottardo", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.08.2009, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041949/2009-08-27/, consulté le 20.09.2020.