de fr it

Franziska Romana vonHallwyl

Huile sur toile, datée 1804, par Georg Friedrich Adolph Schöner (Musée national suisse, SH-130).
Huile sur toile, datée 1804, par Georg Friedrich Adolph Schöner (Musée national suisse, SH-130). […]

25.8.1758 à Vienne, 6.3.1836 au château de H. (comm. Seengen), cath., puis prot., de Vienne, de Berne par mariage. Fille de Franz Anton, comte de la branche autrichienne des H. 1775 Johann Abraham (->). H. s'enfuit de manière aventureuse de Vienne à Strasbourg, puis en Suisse, où elle se maria et se convertit. Veuve en 1779 et, dès lors, châtelaine de H. pendant plus de cinquante ans, elle entretint des relations avec les principales figures libérales de l'Helvétique comme Frédéric-César de la Harpe, Johann Kaspar Lavater, Augustin Keller, Johann Heinrich et Anna Pestalozzi et la famille Usteri. En 1798, elle renonça à son titre de noblesse et devint bourgeoise de Brugg. Hans Rudolf Meyer, d'Aarau, sénateur sous l'Helvétique, fut longtemps son curateur. Dans le Seetal argovien, H. apparaît comme une bienfaitrice. Des copies de son importante correspondance se trouvent à Berne, aux archives d'Etat.

Sources et bibliographie

  • A. Koch, Franziska Romana von Hallwil, 1968 (31990)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.8.1758 ✝︎ 6.3.1836
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Frei, Thomas: "Hallwyl, Franziska Romana von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.04.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042088/2013-04-29/, consulté le 28.10.2020.