de fr it

Giovan BattistaMartinoli

10.7.1821 à Marolta (auj. comm. Acquarossa), 16.5.1889 à Dongio (auj. comm. Acquarossa), cath., de Marolta. Fils de Gottardo et de Maria Romagnoli. Petit séminaire de Pollegio dès 1833, puis grands séminaires de Monza et de Milan. Après son ordination en 1844, M. fut chapelain à l'école de Faido, l'un des curés de Tesserete (auj. comm. Capriasca, 1847-1852), curé de Ludiano (1852-1887), doyen du val Blenio et délégué de l'archevêque pour les vallées ambrosiennes (1875-1884). Après la réouverture du séminaire de Pollegio, fermé en 1852, il en devint le recteur (1882). Président de la Conférence du clergé tessinois. En 1887, il fut nommé vicaire général du diocèse de Lugano, charge qu'il occupa jusqu'à sa mort. A propos de la question du diocèse, il présenta un mémoire à Rome où il exposait la position du clergé ambrosien, opposé à la séparation d'avec Milan. Représentant éminent du clergé tessinois, M. fut l'un des animateurs du mouvement qui donna naissance par la suite à l'Action catholique. Collaborateur du Credente Cattolico et de La Libertà.

Sources et bibliographie

  • La Libertà, 20.5.1889
  • HS, I/6, 277
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.7.1821 ✝︎ 16.5.1889
Indexation thématique
Religion (catholicisme)