de fr it

DagobertKeiser

12.10.1879 à Zoug, 22.5.1959 à Zoug, cath., de Zoug. Fils de Dagobert (->). Neveu de Theodor (->). Emmy Spillmann, fille de Gottfried, chimiste, de Zoug. Ecole cantonale de Zoug, technicum de Winterthour, diplôme de technicien en bâtiment (1898), collaboration dans des bureaux d'architectes à Zurich et Aarau, puis école polytechnique de Karlsruhe (1902-1903). Après la mort de son père en 1906, K. reprit son bureau d'architecture, s'associant à Richard Bracher (1878-1954) jusqu'en 1937. Ensemble, ils réalisèrent de nombreuses constructions ou transformations de bâtiments publics et privés, en ville de Zoug (casino-théâtre, bâtiment de l'administration cantonale et école de Neustadt), dans le canton (transformation du château Sankt Andreas à Cham et sanatoriums de la vallée d'Ägeri), ainsi que dans d'autres cantons (écoles d'Altdorf UR, de Richental et de Goldau, transformation du Tellspielhaus d'Altdorf).

Sources et bibliographie

  • INSA, 10
  • Architektenlex., 307-308
  • R. Nussbaumer, Dagobert Keiser und Richard Bracher. Architekten in Zug 1906-1937, mém. lic. Zurich, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.10.1879 ✝︎ 22.5.1959

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Keiser, Dagobert", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.11.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042168/2014-11-26/, consulté le 01.11.2020.