de fr it

Heinrich AloisKeiser

30.4.1844 à Zoug, 14.1.1930 à Zoug, cath., de Zoug. Fils de Josef Alois, boulanger, aubergiste, membre du Conseil de ville, et d'Anna Maria Bucher. Célibataire. Collège de Schwytz (1857-1858), école conventuelle d'Einsiedeln (1858), études de théologie à Eichstätt en Bavière (1863), à Mayence (1864), plus tard à Tübingen et au séminaire de Soleure (1867-1868), ordination (1868). Maître au progymnase (1868-1869) et à l'école cantonale de Zoug (1869-1905, recteur dès 1870). En 1872, avec les ecclésiastiques Alphons Meienberg et Heinrich Baumgartner, K. fonda à Zoug un pensionnat pour garçons qui devint plus tard le petit séminaire Saint-Michel; à ce dernier fut adjoint en 1880 l'école normale catholique Saint-Michel, comme alternative à la formation pédagogique proposée par l'Etat en de nombreux endroits. K. fut directeur de ces institutions à partir de 1905. Actif dans de nombreuses commissions de politique de l'éducation, K. marqua durablement l'institution scolaire zougoise et fut de 1895 à 1918 l'un des députés conservateurs les plus en vue au Grand Conseil (où il était d'ailleurs l'unique ecclésiastique). Camérier secret du pape (1902), chanoine honoraire de l'évêché de Bâle (1926).

Sources et bibliographie

  • A. Iten, Tugium Sacrum, 1, 1952, 272-273
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF