de fr it

Johann BernhardMerian

28.9.1723 à Liestal, 12.2.1807 à Berlin, prot., de Bâle. Fils de Johann Rudolf, pasteur de la cathédrale, et de Maria Charlotte Burckhardt. Petit-fils de Johann Jakob (->). 1761 Magdelaine Jordan. Etudes de philologie et de philosophie à l'université de Bâle, doctorat en 1740. Ses tentatives pour obtenir un poste de professeur à Bâle ayant échoué, M. se tourna d'abord vers la théologie. Il fut ensuite précepteur à Lausanne et Amsterdam. En 1749, sur proposition de Pierre-Louis Moreau de Maupertuis, il fut nommé membre de l'Académie des sciences de Berlin. Inspecteur du collège français (1767) et du gymnase de Joachimsthal (1773) à Berlin. Dès 1770, il dirigea la section des belles-lettres, et en 1797 il devint secrétaire permanent de l'Académie. M. fut surtout un philosophe.

Sources et bibliographie

  • M. Fontius, H. Holzhey, éd., Schweizer im Berlin des 18. Jahrhunderts, 1996, 217-248
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.9.1723 ✝︎ 12.2.1807