de fr it

Jean-BlaiseGrize

16.3.1922 aux Verrières, 3.8.2013, sans confession, de Villars-Burquin. Fils de Jean, directeur d'école, et de Louise Dällenbach. Gertrude Kiener. Etudes de mathématiques aux universités de Neuchâtel et de Louvain, doctorat en 1954. Professeur à l'école supérieure de commerce et au gymnase de Neuchâtel (1947-1960). Chargé de cours de logique (1958-1964), puis professeur extraordinaire (1964-1968) à l'université de Genève, G. travailla de 1958 à 1968 au Centre international d'épistémologie génétique, dirigé par Jean Piaget. De 1960 à 1987, il fut professeur de logique et de philosophie à l'université de Neuchâtel (extraordinaire en 1961, ordinaire en 1963, recteur de 1975 à 1979). En 1969, il fonda, puis dirigea le Centre de recherches sémiologiques de l'université de Neuchâtel. Il enseigna aussi aux universités de Besançon, Fribourg, Genève et Lausanne, ainsi qu'à l'Ecole pratique des hautes études de Paris. Il s'intéressa particulièrement à l'épistémologie, à la logique et à la psycholinguistique. Docteur honoris causa des universités de Besançon (1982), Genève (1987) et Paris-Nord (1989).

Sources et bibliographie

  • G. Busino, éd., Pensée naturelle, logique et langage: hommage à Jean-Blaise Grize, 1987 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.3.1922 ✝︎ 3.8.2013

Suggestion de citation

Weibel, Andrea: "Grize, Jean-Blaise", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.01.2015, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042221/2015-01-19/, consulté le 28.11.2020.