de fr it

Johann JoachimBrenner

3.10.1815 à Weinfelden, 11.4.1886 à Kurzdorf (auj. Frauenfeld), prot., de Weinfelden. Fils de Paul, horloger. 1857 Regula Denzler, fille de Johann Kaspar, pasteur. B. reçut probablement une formation de tailleur de pierre dès 1832; il s'inscrivit en 1833 au cours d'architecture générale de Karl Ferdinand von Ehrenberg. Cofondateur de la section zurichoise de la SIA en 1838. Voyages d'études à Genève, en Italie, en France et en Allemagne (1839-1847). Premier architecte professionnel du canton de Thurgovie en 1847. A Frauenfeld, B. conçut l'école cantonale (1847-1848), le collège de la Promenade (1862), la caserne (1863) et le palais du gouvernement (1866-1868). Il réalisa aussi des églises (Aadorf en 1865, Sirnach en 1874), des villas et des bâtiments industriels. Inspecteur des travaux publics du canton de Thurgovie (1850-1853). B. sut donner avec talent un tour régionaliste au style historiciste de Semper.

Sources et bibliographie

  • J. Ganz, «Johann Joachim Brenner (1815-1886)», in Thurgauer Köpfe 1, éd. A. Salathé, 1996, 41-48
  • Architektenlex., 90-91
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.10.1815 ✝︎ 11.4.1886

Suggestion de citation

Salathé, André: "Brenner, Johann Joachim", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.12.2002, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042237/2002-12-18/, consulté le 02.12.2020.