de fr it

Constantin aCastello

à la fin du XVIe s., 1665/1666, cath., de Teglio (?) dans la Valteline. Docteur en médecine (on ne sait après quel cursus). Etabli à Sion, C. devint en octobre 1626 médecin de l'Etat, sur désignation de la Diète. Spécialiste de la lutte contre la peste, il obtint, comme médecin de la ville, que le Conseil de Sion édicte en 1628 un règlement relatif à cette maladie. Il exerça une grande influence sur la santé publique en Valais. La bourgeoisie de Sion lui fut toutefois refusée en 1656. Il publia en 1647 une description en latin des bains de Loèche, aussitôt traduite en allemand, et rédigea en 1649/1650 une chronique valaisanne en latin, restée inédite. Son fils, Nikolaus, qui lui succéda comme médecin de l'Etat, quitta le Valais, dont il avait reçu le droit de cité en 1666, pour s'établir dans le Val d'Aoste en 1676.

Sources et bibliographie

  • Badgespan, Das ist von Ursprung, Vermischung und Heylsambkeit ... deß ... Leuggerbadts in Wallis, 1647
  • P.-A. Gauye, Constantin a Castello et sa Chronique valaisanne, mém. lic. Lausanne, 1978
  • J. Guntern, «Die Pest im Wallis», in BWG, 27, 1995, 223-227
En bref
Dates biographiques ∗︎ à la fin du XVIe s. ✝︎ 1665/1666