de fr it

JulesFerdmann

3.3.1889 à Samara (Russie), 12.3.1962 à Davos, isr. puis orth. (1906), Russe, de Wiesen (1934), bourgeois d'honneur de Davos (1957). Fils d'un tuilier. 1) Marie Meier, 2) Helga Schmiederer. Ecole secondaire supérieure à Samara. Rédacteur du journal Prostor ("Vaste pays"). Banni en Sibérie pour cause de propagande en faveur de la démocratisation de la Russie, F. s'enfuit en Allemagne (1911). Ingénieur en électricité à Mittweida (Saxe), il travailla ensuite chez Brown Boveri & Cie à Baden (1914-1915). Atteint de tuberculose pulmonaire, il séjourna à Davos dès 1920, où il fut précepteur. Fondateur (1925), éditeur et rédacteur (jusqu'à sa mort) de la Davoser Revue, rédigée ensuite par sa femme Helga. F. contribua considérablement à donner à Davos une identité intellectuelle et culturelle.

Sources et bibliographie

  • Die Anfänge des Kurortes Davos bis zur Mitte des 19. Jahrhunderts, 1938
  • Der Aufstieg von Davos, 1947 (21990)
  • Höhenluft, 1954
  • M. Pfister, Davoser Persönlichkeiten, 1981, 60-61
  • Davoser Revue, n° 9/10, 1961, 168-173; n° 4, 1990, 18-21
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.3.1889 ✝︎ 12.3.1962