de fr it

GottfriedPurtscher

8.11.1767 à Nauders, 27.12.1830 à Coire, cath., de Nauders. Fils de Joseph Ignaz, douanier, et de sa deuxième épouse, NN Sterzinger. Ecole conventuelle à Merano, maturité à Innsbruck. Entré au grand séminaire d'Innsbruck en 1785, P. en fut chassé en 1789 pour s'être rebellé contre la théologie rationaliste. Réfugié à Coire, ordonné prêtre en 1790, il devint secrétaire de la chancellerie épiscopale. En 1801, il fonda le grand séminaire du diocèse de Coire à Merano et le dirigea jusqu'à sa suppression. Expulsé du Tyrol, il retourna à Coire (1807), où il créa et dirigea le grand séminaire de Saint-Lucius (dès 1808). A côté de la théologie morale, qu'il enseigna de 1801 à 1830, il cultivait de nombreux intérêts et était notamment un expert renommé en constructions routières. Le héros national tyrolien Andreas Hofer était de ses amis. Très influent, P. fut l'un des meneurs du coup d'Etat réactionnaire de janvier 1814 à Coire.

Sources et bibliographie

  • A. Gasser, «200 Jahre theologische Ausbildungsstätte für das Bistum Chur», in Bündner Jahrbuch, 2002, 137-148
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.11.1767 ✝︎ 27.12.1830
Indexation thématique
Religion (catholicisme)