de fr it

MartinSeger

vers 1470, après 1534, de Tamins et Maienfeld. Magdalena Nagel, de Maienfeld. Au service de France (1496), capitaine des Grisons à Maienfeld (1499). Membre du Conseil et administrateur de l'église paroissiale Saint-Amand de Maienfeld (1506). Condottiere en Italie du Nord (1512, 1520). Cosignataire du traité sur le recrutement de mercenaires entre les III Ligues et la France (1509). Bailli de Maienfeld (1510-1511, 1528-1529). Bénéficiaire d'une pension autrichienne. S. adhéra rapidement à la Réforme et fut l'un des premiers laïcs, soutenu par Zwingli, à combattre pour la nouvelle foi. Admirateur de Luther, il publia en 1521 déjà le pamphlet Die göttliche Mühle. On voit sur cette feuille volante un moulin qui moud le grain de la vérité divine, symbolisée par les Evangiles.

Sources et bibliographie

  • W. Köhler, «Martin Seger aus Maienfeld», in Zwingliana, 2, 1910, 355, 363-366; 3, 1919, 467-469; 3, 1920, 494-500
  • E. Camenisch, Bündnerische Reformationsgeschichte, 1920, 199-200
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Bundi, Martin: "Seger, Martin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.11.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042442/2011-11-21/, consulté le 19.09.2020.