de fr it

RamunVieli

15.2.1895 à Rhäzüns, 2.2.1953 à Glaris, cath., de Rhäzüns, Cumbel (auj. comm. Lumnezia) et Cazis. Fils de Balthasar, conseiller d'Etat. Gymnase à Disentis et Sarnen, études de langues romanes à Fribourg, Zurich (avec Louis Gauchat et Jakob Jud), Florence et Paris, doctorat avec une thèse sur la terminologie du moulin dans les Grisons romanches (1927). Président de la Romania, association linguistique et culturelle de la Surselva (1920-1921). Rédacteur des revues Ischi et Tschespet. Avec Gion Cahannes, V. entreprit de standardiser la langue écrite et scolaire de la Surselva. Il était cependant opposé à la fusion du sursilvan et du ladin et donc à la création d'une langue romanche unifiée. La Lia Rumantscha le chargea en 1921 de rédiger un dictionnaire sursilvan-allemand, qui parut en 1938; un dictionnaire allemand-sursilvan plus complet suivit en 1944. Dès 1926, V. enseigna le romanche (dans ses variantes rhénanes: sursilvan, sutsilvan et surmiran) à l'école cantonale. Linguiste très influent par ses activités de maître de gymnase et de lexicographe, il introduisit des cours de perfectionnement pour les maîtres d'école romanches et publia des manuels de romanche ainsi que des ouvrages sur certains points de grammaire. Il travailla au sein de nombreuses commissions rhéto-romanches, notamment celle qui créa la radio romanche (Cuminanza Radio Rumantsch).

Sources et bibliographie

  • «Das Ringen der Rätoromanen um ihre Muttersprache», in Rätia, 1, 1937/1938, 131-145
  • «Dus vocabularis de Sched», in Annalas, 1941, 1-25
  • «La Sutselva al spartavia», in Igl Ischi, 32, 1946, 113-124
  • «Wie entsteht ein Wörterbuch?», in Bündner Jahrbuch, 1947, 95-105
  • Der Freie Rätier, 5.2.1953
  • Dr. Ramun Vieli, 1895-1953, 1953
  • A. Decurtins, «Prof. dr. Ramun Vieli», in Ischi, 40, 1954, 150-166
  • Bedeutende Bündner aus fünf Jahrhunderten, 2, 1970, 602-605
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF