de fr it

NikolausZaff

vers 1620, après 1677, prot., de Sils im Engadin/Segl. Fils de Nicolaus, amman. Ecole latine de Zurich (1638-1644), diplôme en théologie (1645). Précepteur auprès du baron Viktor von Althan en Basse-Autriche. Admis dans le synode des Grisons (1648). Bref séjour d'études à Genève (1649). Pasteur de Sils im Engadin/Segl (1649-1651), puis de la paroisse protestante de Venise (1651-1652 et 1668-1672). Etudes de médecine à Padoue (dès 1654), doctorat. Pasteur de Castasegna (1672-1675). Envoyé à Venise et Naples pour libérer des pasteurs hongrois persécutés et condamnés aux galères (1675-1677). Z. entretint une correspondance nourrie avec le théologien zurichois Johann Heinrich Heidegger.

Sources et bibliographie

  • E. Wenneker, «Nicolaus Zaff - ein Bündner Arzt und Theologe in Venedig», in BM, 1995, 30-45
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1620 ✝︎ après 1677
Indexation thématique
Religion (protestantisme)

Suggestion de citation

Bundi, Martin: "Zaff, Nikolaus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.01.2015, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042457/2015-01-25/, consulté le 27.10.2020.