de fr it

JohannesGlur

28.2.1798 à Roggwil (BE), 3.12.1859 à Saint-Urbain, prot., de Roggwil. Fils de Johannes, chirurgien militaire. 1) 1824 Gertrud Rickli, fille du facteur des sels, de Wangen an der Aare, 2) 1839 Maria Elisabeth Hofer, fille de Johann Jakob, agriculteur, de Niederwil (AG) (divorce en 1841), 3) 1842 Maria Elisabeth Geiser, fille de Daniel, de Roggwil. Apprentissage de chirurgien auprès du docteur Johannes Ammann à Madiswil, études de médecine à Berne (1818-1822), voyages de formation à Paris et Berlin (1822-1824). Médecin à Roggwil (1824-1829 et 1832-1857) et à Wimmis (1829-1832), médecin des chemins de fer à Thörishaus en 1857. G. fut actif dans le mouvement bernois de la Régénération de 1830-1831. Il participa aux expéditions des corps francs. Membre de la Société helvétique et de la Société de Zofingue. G. fut l'auteur d'une série de publications politiques, médicales et philanthropiques.

Sources et bibliographie

  • Journaux intimes, StUB
  • Sammlung bernischer Biographien, 2, 593-603
  • V. Nüesch, éd., Des Johannes Glur, Arzt, Roggwiler Chronik, 1936 (nouvelle éd. revue)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.2.1798 ✝︎ 3.12.1859