de fr it

SigmundKneubühler

24.3.1758 à Bois-le-Duc (Pays-Bas), 4.8.1809 à Thoune, prot., de Frauenkappelen. Fils de Heinrich, officier au service de Hollande. Célibataire. Bénéficiant d'une éducation militaire, K. entra en 1778 dans le régiment de son père. Il atteignit le grade de lieutenant-capitaine. Gagnant la Suisse après la conquête des Pays-Bas par les Français (1796), il devint ingénieur civil à l'Etat de Berne. Bien qu'il ne fût pas bourgeois de Berne, il fut promu, à la fin de 1797, premier adjudant du général Charles Louis d'Erlach. Le 5 mars 1798, il fut grièvement blessé à Kirchdorf (BE) par des soldats mutinés. Rétabli, il entra dans le régiment d'émigrés de Ferdinand Isaac de Rovéréa, au service d'Angleterre de 1799 à 1805. K. passa ses dernières années à Thoune, chez le pharmacien Gottlieb Scheidegg.

Sources et bibliographie

  • Sammlung bernischer Biographien, 4, 1902, 297-307
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF