de fr it

Karl Ludwig vonTscharner

25.4.1787 à Berne, 7.1.1856, prot., de Berne. Fils de Karl Ludwig Salomon (->). 1) 1811 Maria Elisabeth Caroline von Steiger (Steiger noirs), fille de Friedrich, bailli d'Aarwangen, 2) 1833 Henriette Ida Fischer, fille d'Emanuel Rudolf Friedrich Fischer. Beau-frère d'Emanuel Friedrich von Fischer. Formation à l'école des mines de Freiberg (Saxe). Membre de la commission des mines bernoises (1809), directeur du chantier de la route du Susten (1810-1817). Membre du tribunal de l'avoyer (1814-1819), député au Grand Conseil bernois (dès 1818), préfet de Berthoud (1818-1825). Colonel du régiment bernois d'artillerie (1830). T. se retira de la vie politique cantonale lors de l'abdication du gouvernement patricien (1831). Son refus de prêter serment au drapeau sous le nouveau régime mit fin aussi à sa carrière militaire. Elu en 1831 au Conseil de ville de Berne, il fit partie de la commission des Sept créée par ce dernier pour défendre les intérêts de la commune bourgeoise contre le gouvernement libéral du canton; après la découverte de la conjuration de l'hôtel d'Erlach et du complot du recrutement (Werbekomplott), il fut condamné à deux ans de prison. Président de l'institut pour enfants abandonnés Bächtelen à Wabern en 1854.

Sources et bibliographie

  • N. Lieber et al., Les Tscharner de Berne, 2003, 744-745
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 25.4.1787 ✝︎ 7.1.1856

Suggestion de citation

Braun, Hans: "Tscharner, Karl Ludwig von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.05.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042533/2012-05-07/, consulté le 17.01.2021.