de fr it

Deckherr

Famille d'imprimeurs, éditeurs et libraires, originaire de Spire, active à Montbéliard dès 1774. Sous l'Empire, sur invitation du directeur de l'Imprimerie et de la Librairie, Théophile-Frédéric ouvrit un atelier à Porrentruy, sans imprimerie depuis 1806, et fut nommé imprimeur de la sous-préfecture. Son frère Léopold Hermann le rejoignit en 1813. De leurs presses sortaient les imprimés officiels de l'administration, des opuscules à caractère didactique, religieux et populaire, dont Le véritable Messager boiteux de Porrentruy. Dès le début de 1817, Berne les nomma imprimeurs des bailliages du Jura et les chargea d'imprimer le Journal du Jura/Leberbergisches Wochenblatt (qui parut jusqu'en 1832). En 1823, ceux-ci vendirent l'entreprise à Louis-Samuel Suffert, leur traducteur, et retournèrent à Montbéliard.

Sources et bibliographie

  • G. Amweg, «L'imprimerie à Porrentruy», in Actes SJE, 1916, 140-196
  • Nouveau dict. de biogr. alsacienne, 7, 1986, 596-598
  • D. Lerch, «Almanachs, bibliothèque bleue, imagerie», in Bull. de la Société d'émulation de Montbéliard, 112, 1990, 197-295