de fr it

Louis Béat JosephChatelanat

20.7.1725 à Montet (comm. Cudrefin), 1.3.1779 à Yverdon, prot., de Moudon. Fils de Jean-Louis, pasteur, et de Marie-Anne Bourgeois. Marie-Madeleine Girard d'Oleyres, fille d'Abram, lieutenant d'Avenches. Etudes de théologie à l'académie de Lausanne (dès 1738), puis de médecine à Bâle (1745) et à Montpellier (1748-1749). Médecin de la ville de Payerne (1750-1757), de Moudon (1757-1765), puis d'Yverdon (1765-1779). Avec son fils François (1755-1797), aussi médecin, C. réalise une étude sur l'épidémie de scarlatine à Yverdon. Il adhère aux thèses du courant de l'aérisme visant à lutter contre les miasmes et autres formes de contagion. Il renonce à des postes prestigieux, comme médecin du duc de Modène et médecin de la ville de Neuchâtel. Ami d'Auguste Tissot.

Sources et bibliographie

  • E. Olivier, Médecine et santé dans le Pays de Vaud, 2, 1962
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.7.1725 ✝︎ 1.3.1779