de fr it

FranzWeber

27.6.1927 à Bâle,2.4.2019 à Berne, catholique, de Leuggern. Fils de Joseph, fonctionnaire, et de Maria Leubin. Judith Kreis, fille de Max, ingénieur. Formation commerciale, études de lettres à Paris (1949). Franz Weber se lance dès 1951 dans le journalisme. En 1965, il mène sa première campagne pour la protection des lacs de la Haute-Engadine. Il se fait connaître comme militant écologiste par ses combats pour la conservation de Lavaux, de l'hôtel de Giessbach, au-dessus du lac de Brienz, et de divers sites étrangers, ainsi que pour la sauvegarde d'espèces animales menacées. Il crée en 1975 la Fondation Franz Weber, en 1977 l'Association Helvetia Nostra et, en 1979, la Cour internationale de justice des droits de l'animal et, avec Denis de Rougemont, les Nations unies des animaux. Il lance de nombreuses initiatives, dont celle contre les avions de combat à réaction, rejetée en 2008, et celle visant à freiner la construction de nouvelles résidences secondaires (limitation à 20% du parc des logements de chaque commune), acceptée en 2012. Le Journal Franz Weber, créé en 1987, poursuit les mêmes buts que la Fondation Franz Weber, qui l'édite. Franz Weber est l'auteur de divers ouvrages, dont Une heure avec la création (2009, traduction française 2012).

Sources et bibliographie

  • Langel, René: Franz Weber: l'homme aux victoires de l'impossible, 2004
  • Langel, René; Weber, Judith: Franz Weber: Rebell für die Natur, 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.6.1927 ✝︎ 2.4.2019