de fr it

Jean-Baptiste BernardCuttat

Gravure anonyme (Universitätsbibliothek Basel).
Gravure anonyme (Universitätsbibliothek Basel).

19.1.1776 à Delémont, 6.11.1838 à Colmar, cath., de Delémont. Fils de Joseph et de Marie-Anne Parrat. Etudes au collège de Porrentruy, à celui de Soleure (1792-1795) puis au Collège germanique de Rome (1795-1797); docteur en théologie, ordonné prêtre à 21 ans. Vicaire à Caldaro (Tyrol du Sud). Instituteur (1802-1805), puis vicaire (1805-1809) à Delémont. Desservant, puis curé dès 1811 de la paroisse de Bâle, curé-doyen de Porrentruy dès 1820, C. est nommé provicaire général du diocèse pour le Jura en 1829 et chanoine non résident de la cathédrale de Soleure en 1830. Conservateur, soucieux de la stricte orthodoxie doctrinale catholique, il entre en conflit avec le gouvernement libéral bernois. Réfractaire au serment exigé du clergé en 1832, il s'oppose aussi aux projets de laïcisation de l'école. Il dénonce et combat les tendances joséphistes des articles de Baden. Accusé d'être l'instigateur des troubles consécutifs à leur adoption en 1836, il se réfugie en Alsace.

Sources et bibliographie

  • E. Folletête, «Rauracia sacra», in Actes SJE, 1931, 134
  • Le Jura de A à Z, 1991, 99
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.1.1776 ✝︎ 6.11.1838