de fr it

Maria PiaDuss

18.7.1908 à Romoos, 25.7.1999 à Sarnen, cath., de Romoos. Fille de Robert et de Christina Müller. Ecole primaire puis deux ans à l'institut du couvent de Heiligkreuz à Cham. En 1927, D. entra au couvent bénédictin Saint-André de Sarnen. Postulante, elle suivit l'école d'organistes Breitenbach de Lucerne. Professe (1929), prieure (dès 1943), abbesse (1952-1988). Sous sa direction, la maison Saint-Joseph fut achevée; la sacristie et le cimetière furent transformés. Après le tremblement de terre de 1964, qui l'endommagea gravement, l'église fut reconstruite sur les plans de l'architecte de Sarnen Max Mennel et consacrée en 1968. Toujours pendant l'abbatiat de D., l'établissement fondé par le couvent à Otelé (Cameroun) fut élevé au rang de prieuré dépendant (1961). D. fut la première présidente de la fédération des couvents de bénédictines de Suisse, fondée en 1972.

Sources et bibliographie

  • HS III/1, 1759
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Maria Christina Duss (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 18.7.1908 ✝︎ 25.7.1999

Suggestion de citation

Sigrist, Roland: "Duss, Maria Pia", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.05.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042694/2004-05-06/, consulté le 18.04.2021.