de fr it

Carl JosefBenziger

23.6.1877 à Einsiedeln, 26.4.1951 à Lausanne, catholique, d'Einsiedeln. Historien, docteur ès sciences politiques, diplomate et membre du conseil d'administration de la maison d'édition Benziger Verlag à Einsiedeln.

Le père de Carl Josef, Karl Benziger, juge cantonal à Schwytz, appartenait à la cinquième génération d'associés des éditions catholiques Benziger Verlag à Einsiedeln. Sa mère, Josephine née von Weber, mourut en couches en 1881. Benziger entretint tout au long de sa vie des relations ambivalentes avec sa belle-mère, Marie Louise née von Schnüringer, de Schwytz, que son père épousa en 1883, et avec les demi-frères et demi-sœurs issus de cette union. Il se maria en 1911 avec Elisabeth Berling, originaire de Copenhague, dont il eut un fils et des jumelles. L'une d'elles, Angelika Karolina Benziger, épousa le comte Alessandro Murari dalla Corte Brà, diplomate italien.

Carl Josef Benziger à l'âge de six ans, posant avec deux de ses cadets et sa belle-mère. Photographie extraite d'un album de famille, 1883 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln).
Carl Josef Benziger à l'âge de six ans, posant avec deux de ses cadets et sa belle-mère. Photographie extraite d'un album de famille, 1883 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln). […]

Après avoir suivi l'école primaire à Einsiedeln et le gymnase à Feldkirch, Benziger commença des études de droit à Innsbruck, qu'il interrompit après quelques semestres pour entrer dans l'entreprise paternelle à Einsiedeln. Des rapports familiaux difficiles le poussèrent à quitter rapidement la firme. Il étudia alors l'histoire aux Universités de Fribourg et de Munich, puis les sciences auxiliaires de l'histoire à l'Ecole nationale des chartes à Paris. Archiviste d'Etat à Schwytz (1905-1907), puis archiviste de la ville de Berne (1907-1916), Benziger obtint en 1909 un doctorat à l'Université de Berne avec une thèse consacrée aux imprimés précoces de l'abbaye bénédictine d'Einsiedeln, et en 1916, toujours à Berne, un doctorat en sciences politiques avec une thèse sur les relations économiques entre le Danemark et la Suisse.

Benziger entama ensuite une carrière diplomatique. Il fut attaché de légation à l'ambassade de Suisse à Vienne (1916-1920), chef de service de la direction politique du Département politique fédéral à Berne (1920-1931), président du Conseil du port et des voies d'eau de Dantzig sur mandat de la Société des Nations (1931-1934), consul général (1934-1939), puis chargé d'affaires (1939-1946) à l'ambassade de Suisse à Dublin. En 1946, il se retira de la vie professionnelle et s'installa dans le canton de Vaud, dans une maison de campagne à Tartegnin.

Nécrologie de Carl Josef Benziger. Einsiedeln, 1951 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Hib. 2.1.c).
Nécrologie de Carl Josef Benziger. Einsiedeln, 1951 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Hib. 2.1.c).

Benziger resta attaché toute sa vie à Einsiedeln, sa terre natale. En août 1933, il entra au conseil d'administration des éditions Benziger, présidé par son cousin et ami Ralph Benziger-Müller. A l'armée, il obtint le grade de capitaine d'infanterie. Il fut également l'auteur de nombreuses contributions historiques, ethnographiques et de sciences politiques. Carl Josef Benziger mourut le 26 avril 1951 à l'hôpital cantonal de Lausanne d'une insuffisance cardiaque après une opération.

Sources et bibliographie

  • Benziger, Carl Josef: Geschichte des Buchgewerbes im fürstlichen Benediktinerstifte U.L.F. v. Einsiedeln, 1912.
  • Staatsarchiv Schwyz, Schwytz, actes officiels.
  • Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Einsiedeln, Nachlassarchiv Benziger Verlag.
  • Einsiedler Anzeiger, 1951/34 (nécrologie).
  • Schwyzer Zeitung, 1951/39 (nécrologie).
  • Vaterland, 1951/104 (nécrologie).
  • Lienhardt-Schnyder, Bruno: Beiträge zur Geschichte der Benziger von Einsiedeln und der ersten Buchdruckerei im Dorfe, 1971.
  • Nauer, Heinz: Fromme Industrie. Der Benziger Verlag Einsiedeln 1750-1970, 2017. Online: Zenodo, consulté le 6.12.2019.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF