de fr it

MaxGutzwiller

1.10.1889 à Bâle, 6.2.1989 à Morat, cath., de Therwil et Bâle. Fils de Carl, banquier, et d'Emilie Meyer (->). 1) 1921 Gisela Strassmann, Allemande, 2) Anne Marie Meyer, de Lucerne. Etudes de droit à Bâle, Fribourg, Berlin, dès 1908, et Bonn, dès 1911 (doctorat en 1917). Professeur de droit romain (1921-1926 et 1937-1956) et de droit international privé (1925-1926 et 1937-1956) à l'université de Fribourg, de droit privé allemand et droit romain à celle de Heidelberg (1926-1936). En 1946, G. fonde la collection Arbeiten aus dem Iuristischen Seminar der Universität Freiburg (AISUF; titre franç. postérieurTravaux de la faculté de droit de l'Université de Fribourg). Rédacteur et éditeur de la Revue de droit suisse (1949-1970). Pendant sa carrière universitaire, il enseigne le droit romain, en français et en allemand, mais c'est en droit international qu'il acquiert une autorité unanimement respectée. Membre de l'Association du droit international, il préside la conférence de Lucerne de 1952. Délégué suisse aux sessions de 1951 et 1956 de la Conférence de La Haye de droit international privé et membre de l'Institut de droit international (1954). Docteur honoris causa de l'université d'Amsterdam (1959). G. est l'un des pères, avant la lettre, de la convention sur les contrats de vente internationale de marchandises de 1980.

Sources et bibliographie

  • Geschichte des Internationalprivatrechts, 1977
  • Siebzig Jahre Jurisprudenz, 1978 (réimpr. 1989)
  • Ius et lex, 1959 (réimpr. 1977)
  • Annu. suisse de droit international, 47, 1990, 59-81
  • Hist. de l'Université de Fribourg Suisse, 1889-1989, 3, 1992, 951
  • ZRG RA, 110, 1993, 842-845
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.10.1889 ✝︎ 6.2.1989