de fr it

JosefNadler

23.5.1884 à Neudörfl (Bohême), 14.1.1963 à Vienne, cath., Autrichien. Fils de Franz Josef, machiniste dans une coutellerie, et de Maria Maaz. Irma Breitfeld. Etudes de germanistique et d'histoire de la littérature à Prague, doctorat (1908). Professeur de littérature allemande à Fribourg (1912-1925, interruption due à la guerre de 1914 à 1917), Königsberg (1925-1932) et Vienne (1932-1946). A Fribourg, N. travailla à sa Literaturgeschichte der deutschen Schweiz (1932). D'autres sujets suisses furent évoqués dans Der geistige Aufbau der deutschen Schweiz (1798-1848) publié en 1924. Sa Literaturgeschichte der deutschen Stämme und Landschaften (4 vol., 1912-1928, 41938-1941) relie les diverses époques de la littérature allemande aux peuples; le quatrième volume de la quatrième édition, consacré au XXe s., se rapproche des conceptions nazies, ce qui lui valut d'être privé de sa chaire en 1946. Prix Gottfried Keller (1929).

Sources et bibliographie

  • Kleines Nachspiel, 1954
  • Fonds, Bibl. nationale autrichienne, Vienne et Deutsches Literaturarchiv, Marbach
  • S. Meissl, éd., «Zur Wiener Neugermanistik der dreissiger Jahre», in Österreichische Literatur der dreissiger Jahre, éd. K. Amann, A. Berger, 1985, 130-146, 281-301
  • Ch. König, éd., Internationales Germanistenlexikon 1800-1950, 2, 2003
  • G. Stieg, «Les historiens de la littérature, vecteurs de l'antisémitisme», in Austriaca, 57, 2003, 145-151
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.5.1884 ✝︎ 14.1.1963

Suggestion de citation

Rolle, Marianne: "Nadler, Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.10.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042817/2010-10-28/, consulté le 25.11.2020.