de fr it

Francisco deEnzinas

1520 à Burgos (Espagne), 1552 à Strasbourg. Issu d'une famille de marchands juifs convertis au christianisme. Immatriculé à l'université de Louvain en 1538, rallié à la Réforme, traducteur de Calvin et Luther. A Bruxelles en 1543, E. remit sa traduction en espagnol du Nouveau Testament à l'empereur, qui le fit immédiatement arrêter. Il s'enfuit et parvint en 1546 à Bâle, où il publia chez Jean Oporin des écrits en latin contre l'Eglise catholique et des œuvres en espagnol. Bâle ayant interdit l'impression d'ouvrages en langues étrangères (avril 1550), E. créa à Strasbourg une imprimerie espagnole avec l'aide du Zurichois Augustin Fries. Il y publia ses traductions de traités théologiques et d'ouvrages historiques latins et grecs. Ignorant qu'E. s'inspirerait de la version latine de son détracteur Sébastien Castellion, Calvin accepta de financer une traduction complète de la Bible en espagnol, que la mort prématurée d'E. empêcha de paraître.

Sources et bibliographie

  • I.J. García Pinilla, éd., Epistolario, 1995
  • C. Gilly, Spanien und der Basler Buchdruck bis 1600, 1985, 326-353
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Gilly, Carlos: "Enzinas, Francisco de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.11.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/042846/2005-11-14/, consulté le 03.12.2020.