de fr it

Johann MichaelAfsprung

21.10.1748 à Ulm, 21.3.1808 à Ulm, prot., Allemand. Fils d'un serrurier. Sarah Zollikofer, de Saint-Gall. Autodidacte. A. enseigna notamment à Vienne, Sárospatak (Hongrie), Dessau, Amsterdam, Lindau (D), Marschlins, Saint-Gall, Neuchâtel et Ulm. Publiciste, auteur d'un violent pamphlet (1781) contre un ouvrage de Frédéric II de Prusse sur la littérature allemande, il fit dans son œuvre maîtresse, intitulée Reise durch einige Cantone der Eidgenossenschaft (1784, réimprimée en 1990), l'éloge des cantons à landsgemeinde, critiquant sévèrement les systèmes oligarchiques des grandes villes suisses et des villes libres d'Allemagne. Partisan convaincu de la Révolution française et de la République helvétique, qui lui conféra le droit de cité, A. prononça un discours de remerciement au Sénat helvétique, le 12 novembre 1798. Brièvement secrétaire (1799) du préfet national du canton de Zurich Johann Kaspar Pfenninger, il publia en 1800 trois brochures en faveur d'une constitution helvétique plus démocratique. A. termina sa carrière comme maître au gymnase d'Ulm.

Sources et bibliographie

  • H. Reinalter et al., éd., Biographisches Lexikon zur Geschichte der demokratischen und liberalen Bewegungen in Mitteleuropa, 1
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.10.1748 ✝︎ 21.3.1808
Indexation thématique
Education et science / Sciences