de fr it

Elisabeth Jeanne deCerjat

Portrait vers 1810, miniature anonyme à l'aquarelle et à la gouache sur ivoire (Musée historique de Lausanne).
Portrait vers 1810, miniature anonyme à l'aquarelle et à la gouache sur ivoire (Musée historique de Lausanne).

2.1.1769 à Louth (Lincolnshire, Grande-Bretagne), 22.8.1847 à Lausanne, prot., de Moudon. Fille de Jean-François Maximilien, établi en Angleterre et ayant acquis la nationalité britannique, et de Marguerite-Madeleine Stample. Célibataire. Rentrée au Pays de Vaud en 1780, C. se fixe à Lausanne. Avec sa sœur Sabine, elle secourt les pauvres. Opérée d'une cataracte à Heidelberg en 1842, elle souhaite aider les malvoyants et entre en contact avec Frédéric Recordon, qui avait ouvert en 1840 un petit dispensaire ophtalmologique. Elle intéresse à leur projet William Haldimand et fonde avec lui, en 1843, l'asile des aveugles de Lausanne, apportant une contribution de 4000 fr. alors que l'essentiel des fonds est fourni par Haldimand.

Sources et bibliographie

  • J . Schnetzler, «Hist. de la Fondation de l'Asile des Aveugles», in Asile des Aveugles, Lausanne, 1985, 7-42
  • J. Clavel, J.-D. Chausson, La pérennité d'une vocation, 1993, 18-25
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.1.1769 ✝︎ 22.8.1847
Indexation thématique
Mouvements sociaux / Assistance