de fr it

NiklausFuss

18.1.1755 à Bâle, 23.12.1825 à Saint-Pétersbourg, prot., de Bâle. Fils de Johann Heinrich, menuisier, et de Johanna Margarita Steiger. Albertine Euler, fille de Johann Albrecht Euler. Etudes de mathématiques à l'université de Bâle chez Daniel Bernoulli (1767-1772). Assistant de Leonhard Euler à Saint-Pétersbourg dès 1773. Fonctionnaire adjoint à l'Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg (1776), où il fut nommé professeur ordinaire de mathématiques (1783). Succédant à son beau-père, il en devint le secrétaire en 1800. Suivant l'exemple de ce dernier, F. fut l'auteur d'importantes contributions en géométrie, en calcul intégral et en probabilités, qui furent publiées le plus souvent dans les actes de l'Académie. Il rédigea en outre des manuels de mathématiques. En 1803, il fit partie de la direction générale des écoles. F. joua un rôle important dans les réformes scolaires et universitaires d'Alexandre Ier et devint conseiller d'Etat. En 1793, il entra comme membre étranger à l'Académie des sciences de Prusse.

Deux de ses fils embrassèrent une carrière au service de la Russie. Paul Heinrich (1798-1855) succéda à son père à la chaire de mathématiques et comme secrétaire de l'Académie (1826). Georg Albert (1806-1854), astronome, entreprit des expéditions scientifiques et dirigea l'observatoire de Vilnius (auj. Lituanie) de 1848 à 1854.

Sources et bibliographie

  • Eclaircissemens sur les établissemens publics en faveur des veuves, 1776
  • Leçons de géométrie, 1798
  • Fondements de la mathématique pure, 3 parties, 1810-1812 (en russe)
  • V.I. Lysenko, Nikolaj Ivanovic Fuss, 1975
  • R. Mumenthaler, Im Paradies der Gelehrten, 1996
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.1.1755 ✝︎ 23.12.1825