de fr it

MariaMeyer

27.12.1802 à Schaffhouse, 2.9.1865 à Wilen (TG), de Schaffhouse. Fille illégitime d'Helena M. et de Jakob Fried. 1836 Andreas Kohler, menuisier. Elevée dans des conditions pénibles, M. rejoignit brièvement en 1817 à Schaffhouse le cercle piétiste de la baronne Barbara Juliane de Krüdener. Son penchant pour le mysticisme se heurta souvent à la dure réalité; après avoir erré de lieu en lieu, elle travailla comme domestique à Rheinfelden, puis fut engagée dans une auberge à Ludwigsburg où elle fit la connaissance en 1823 d'Eduard Mörike, alors étudiant en théologie. Ce dernier, fasciné par sa beauté et son mystère, s'inspira de M. pour le personnage de Peregrina dans son roman Maler Nolten (1832, trad. franç. in Romantiques allemands, 2, 1973).

Sources et bibliographie

  • SchaffGesch., 3, 2002, 1592
  • M. Meyer, Mörike und Peregrina, 2004
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.12.1802 ✝︎ 2.9.1865
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature