de fr it

Johann HeinrichMaurer

19.1.1801 à Schaffhouse, 24.6.1869 à Munich, prot., de Schaffhouse. Fils de Johann Conrad, pasteur d'Allerheiligen, et de Carolina Oschwald. 1832 Georgine Marie de Constant, Française. Ecoles à Schaffhouse, études de théologie à Göttingen. Educateur en Franche-Comté (1824-1828), maître aux gymnases de Coire et de Sainte-Agnès (Jura, F) de 1829 à 1834, successeur de son père à l'Eglise française de Schaffhouse (1835-1842), professeur d'hébreu au Collegium humanitatis (1837-1840), directeur de la bibliothèque de la bourgeoisie (1837-1842). M. écrivit alors des études historiques, publiant notamment les lettres adressées à Jean de Müller (6 vol., 1839-1840) et le journal (1839) de Hans Stockar, qui avait fait le pèlerinage de Jérusalem. Profondément religieux et très opposé à la révolution française, M. fut l'ami de l'antistès contesté Friedrich Emanuel Hurter et entretint une correspondance avec son camarade d'études Albert Bitzius (Jeremias Gotthelf). M. quitta Schaffhouse en 1842 et fut pasteur à Augsbourg, puis à Munich.

Sources et bibliographie

  • SchBeitr., 46, 1969, 168-174
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.1.1801 ✝︎ 24.6.1869