de fr it

Johann GeorgNeher

25.3.1788 à Musbach (auj. Ebersbach-Musbach, Wurtemberg), 27.11.1858 à Schaffhouse, cath., reçu bourgeois de Schaffhouse en 1825 (le premier de sa confession). 1813 Esther Seiler, fille de Bernhardin, aubergiste. Formation commerciale en France. Directeur de la forge de Thiergarten près Sigmaringen (Wurtemberg), qui appartenait à son frère, N. acheta en 1810 un ancien haut fourneau au lieudit Laufen, près des chutes du Rhin, et en fit l'une des principales fonderies de Suisse, lui adjoignant un cubilot en 1835 et un laminoir en 1842. Il racheta la forge de Plons et la mine de Gonzen en 1823, le martinet de Thorenberg en 1845. Membre de la corporation des Epiciers. Il siégea de 1839 à 1858 au conseil de la paroisse catholique de Schaffhouse, dont il avait soutenu la création.

Sources et bibliographie

  • K. Schib, «Johann Georg Neher», in SchBeitr., 33, 1956, 231-237
  • R. Stahlschmidt, «Die Nehersche Eisenhütte bei Schaffhausen 1824», in SchBeitr., 67, 1990, 333-349
  • SchaffGesch., 1, 2001, 257-259, 264-265
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.3.1788 ✝︎ 27.11.1858