de fr it

Orion

Alfred Zürcher, mécanicien, et Jean Huber, négociant, fondèrent à Zurich, en 1898, un atelier qui construisit des voitures de tourisme, dont le premier taxi de la ville. L'entreprise devint une fabrique d'automobiles en 1900 et prit la raison sociale Orion AG en 1902. Ne pouvant concurrencer les fabriques étrangères, notamment sur le plan quantitatif, O. se spécialisa, en 1902, dans la construction de camions et d'autobus et en vendit 13 en 1903, 48 en 1904, 72 en 1905. Une fabrique, qui pouvait sortir 200 véhicules par année, ouvrit ses portes en 1906. Ils se vendaient également à l'étranger (autobus londoniens). L'existence de concurrents dont les camions étaient d'un niveau technique supérieur entraîna la cessation de cette production en 1913. L'entreprise se transforma en atelier mécanique pour véhicules à moteur, avant de devenir fournisseur de l'industrie automobile (radiateurs, roues). Depuis 1945, elle produit des appareils de chauffage et d'aération. Reprise par le groupe allemand Al-Ko en 1976, O. déménagea à Spreitenbach en 1987.

Suggestion de citation

Maria Merki, Christoph: "Orion", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.10.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043011/2009-10-27/, consulté le 20.09.2020.