de fr it

DieNationrevue

L'hebdomadaire Die Nation fut fondé en septembre 1933, comme la coopérative éditrice du même nom, pour renforcer la coalition antifasciste de la gauche socialiste et syndicale et des milieux bourgeois de gauche, avec la participation de militants du parti démocrate et d'organisations d'employés et de paysans. L'Union syndicale suisse lui assura une garantie de déficit de 50 000 francs par an. En 1936, il prit le sous-titre d'"organe du Mouvement des lignes directrices" (alliance de centre-gauche, soutenant les thèses de politique économique du "Front du travail"). Le refus de toute complaisance envers le nazisme amena à plusieurs reprises un conflit avec les autorités de censure. Les reportages sociaux de Peter Surava et les photographies de Paul Senn contribuèrent au succès de la revue; le tirage atteignit 50 000 exemplaires, mais il baissa après la guerre et la parution cessa à la fin de 1952.

Sources et bibliographie

  • P. Hirsch, Il disait s'appeler Peter Surava, 1998 (all. 1991)
  • A. Bundi, A. Jacomet, Das gibt es in der Schweiz, 1996 (Bibl. de sciences sociales de l'université de Berne)

Suggestion de citation

Brassel-Moser, Ruedi: "Nation, Die (revue)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043037/2009-07-08/, consulté le 21.10.2020.