de fr it

Eidgenössische Zeitung

Quotidien zurichois de tendance libérale-conservatrice et fédéraliste fondé en 1845 par Friedrich Schulthess. Il s'opposa à l'hégémonie radicale zurichoise et fut l'organe des conservateurs protestants de la ville, sympathisant aussi avec les jésuites de Lucerne et le Sonderbund qu'il soutint en 1847. Après la parution d'un article particulièrement agressif, Schulthess, rédacteur responsable, fut emprisonné et le journal cessa de paraître du 1er novembre à la fin de décembre 1847. Il parut à nouveau sous la direction de Johann Bernhard Spyri, qui défendait une politique modérée. En 1860, l'Eidgenössische Zeitung déménagea à Berne et devint avec Alexander von Tavel le représentant des conservateurs suisses. Sa dernière édition parut le 30 juin 1864.

Sources et bibliographie

  • Le livre des éditeurs de journaux suisses, 1925, 435-437, 453-454, 587
  • K. Weber, Die schweizerische Presse im Jahre 1848, 1927, 156
  • Blaser, Bibl., 1177