de fr it

DieWeltwoche

Hebdomadaire paraissant depuis novembre 1933 à Zurich, fondé par Karl von Schumacher (rédacteur en chef jusqu'en 1953) et Manuel Gasser. Après un début germanophile, le journal adopta rapidement une position clairement opposée au national-socialisme, gagnant ainsi une réputation qui dépassa les frontières du pays. En 1940, le tirage s'élevait à 100 000 exemplaires. Durant la guerre froide, le journal suivit une ligne nettement pro-occidentale, sous la direction de Lorenz Stucki (1954-1962). Dans les années 1960 et au début des années 1970, il devint, surtout sous Rolf R. Bigler (1964-1967), une plateforme du non-conformisme. En 1969, la majorité des actions passa à Jean Frey SA. Entre 1979 et 1983, un magazine fut ajouté au journal. Plusieurs propriétaires se succédèrent ensuite: l'acrobate financier Werner K. Rey de 1987 à 1991, Beat Curti, entrepreneur dans le commerce de détail, de 1991 à 1996, la Basler Zeitung de 1996 à 2001, un groupe d'investisseurs de 2001 à 2006, enfin Roger Köppel, son propriétaire officiel depuis 2006. Après l'ère libérale de gauche sous la direction de Freddy Gsteiger, rédacteur en chef de 1997 à 2001, son successeur Köppel imposa un changement de ligne et fit de la Weltwoche une feuille néolibérale de la droite conservatrice. En 2002, il lui donna le format magazine. En 2003, il éleva le tirage à près de 91 000 exemplaires; à partir de cette date, il soutint la politique de l'Union démocratique du centre, ce qui entraîna une baisse du tirage de plus de 10 000 exemplaires. En 2004, Köppel quitta le journal. Après son retour en 2006 comme propriétaire et rédacteur en chef, sa ligne à nouveau droitière provoqua, comme déjà en 2001, le départ d'un grand nombre de rédacteurs. En 2012, le tirage atteignait 68 990 exemplaires.

Sources et bibliographie

  • S. Gorgé, J. Widmer, Die Metamorphose der Weltwoche, travail de séminaire (Facharbeit) Berne, 2003
Liens
Notices d'autorité
GND