de fr it

AndréCorboz

5.6.1928 à Genève,4.6.2012 à Collonge-Bellerive, sans confession, de Genève. Fils d'Ernest, haut fonctionnaire. Yvette Hilfiker, fille de Roger, contremaître. Licence en droit à Genève (1952), doctorat d'Etat ès lettres à Grenoble (1981). Secrétaire de l'université de Genève (1962-1967), professeur d'histoire de l'architecture à l'université de Montréal (1967-1980), d'histoire de l'urbanisme à l'EPF de Zurich (1980-1993). Les ouvrages principaux de C. portent sur l'urbanisme des Lumières (Invention de Carouge, 1968), l'architecture des VIe-XIe s. (Haut Moyen Age, 1970), la peinture du XVIIIe s. (Canaletto: una Venezia immaginaria, 1985) et sur la ville et le territoire contemporains. Il est l'initiateur de l'Atlas historique des villes suisses (1997). C. développe l'analyse de l'architecture et de la ville comme formes signifiantes et relie l'interprétation de l'urbain et du territoire à l'épistémologie de l'espace.

Sources et bibliographie

  • P. Viganò, éd., Ordine sparso, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.6.1928 ✝︎ 4.6.2012

Suggestion de citation

Giorgio Gerosa, Pier: "Corboz, André", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.11.2012. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043079/2012-11-22/, consulté le 19.01.2021.