de fr it

MarianneMeister-Spörri

1.7.1912 à Elberfeld (auj. Wuppertal), 12.12.1998 à Schaffhouse, prot., d'Uster. Fille de Samuel Spörri, théologien piétiste et rédacteur, et d'Amanda Huber. 1940 Willi M., maître secondaire. Etudes de théologie à Bethel (Bielefeld), Bonn, Bâle et Zurich, examens (1937), consécration à Zurich (1963). M. remplaça son père malade à la Société évangélique allemande (transmission des Ecritures, camps bibliques) jusqu'à sa dissolution par la Gestapo, puis revint en Suisse (1939). Tout en élevant quatre enfants, elle effectua des remplacements pour des pasteurs, mais n'obtint jamais la charge d'une paroisse. M. marqua de son empreinte le travail de l'Union chrétienne féminine (dès 1936) et de l'Aide évangélique féminine (dès 1941), pour laquelle elle fut rédactrice de la revue Unser Blatt (1955-1972).

Sources et bibliographie

  • Ch. Besson et al., éd., Femmes ... diversité, créativité, 1996, 18-19
  • M. Meyer-Bösch, «Marianne Meister», in Frauen über Frauen, 2001, 67-73
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Marianne Meister (nom de mariage)
Marianne Spörri (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 1.7.1912 ✝︎ 12.12.1998
Indexation thématique
Religion (protestantisme)