de fr it

MarieSpeiser

9.8.1901 à Vitznau, 6.2.1986 à Bâle, prot., de Bâle. Fille de Paul (->) et d'Elisabeth Sarasin. Sœur d'Ernst (->) et d'Andreas (->), demi-sœur de Felix (->). Célibataire. Etudes de théologie à Bâle, Paris, Tübingen et Marbourg. Proche de la Mission de Paris, S. développa une foi chrétienne ouverte aux autres religions et confessions. Consacrée à Bâle (1931), elle fut en charge de l'arrondissement de Zuchwil de la paroisse de Derendingen (1934-1958). En 1939, elle fonda l'Association suisse des théologiennes, afin de promouvoir la reconnaissance professionnelle de celles-ci. S. entretint des échanges nourris avec des collègues à l'étranger et rassembla de la documentation sur le ministère féminin.

Sources et bibliographie

  • Arch. de l'Assoc. suisse des théologiennes, Gosteli-Stiftung, Worblaufen
  • Agenda pastoral des Eglises protestantes de Suisse, 1989, 31
  • H. Lindt-Loosli, Von der "Hülfsarbeiterin" zur Pfarrerin, 2000, 51-64
  • A. Franc, «Im Namen des Vaters», in Basler Magazin, 18.8.2001, 7
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.8.1901 ✝︎ 6.2.1986
Indexation thématique
Religion (protestantisme)

Suggestion de citation

Brodbeck, Doris: "Speiser, Marie", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.06.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043103/2011-06-22/, consulté le 23.01.2022.