de fr it

HeinrichBurkhardt

15.10.1861 à Schweinfurt (Franconie), 2.11.1914 à Munich, prot., de nationalité allemande. Fils de Carl Heinrich Theodor, juge au tribunal de district, et de Carol Louise Heyde. 1897 Mathilde Büdinger, fille de Max Büdinger. B. suivit le gymnase à Ansbach (Franconie), étudia les mathématiques à Munich, Berlin et Göttingen, passa son doctorat à Munich (1886), son habilitation à Göttingen (1889), fut nommé professeur ordinaire de mathématiques à l'université de Zurich (1897), puis à l'école supérieure technique de Munich (1908) et devint membre extraordinaire (1909), puis ordinaire (1912) de l'académie bavaroise des sciences. Les travaux les plus importants de B. concernèrent les théories des fonctions et des groupes ainsi que la théorie des séries trigonométriques. Membre de la rédaction de l'Encyclopédie des sciences mathématiques pures et appliquées, à laquelle il donna divers articles, et auteur de manuels d'enseignement sur le calcul différentiel et sur le calcul intégral, il rendit d'éminents services. B. fut l'exemple même du savant discret et assidu, sensible aux muses comme à la nature.

Sources et bibliographie

  • NDB, 3, 53
  • Lexikon bedeutender Mathematiker, 1990
  • G. Frei, U. Stammbach, Die Mathematiker an den Zürcher Hochschulen, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.10.1861 ✝︎ 2.11.1914

Suggestion de citation

Knus, Max-Albert: "Burkhardt, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.04.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043107/2003-04-15/, consulté le 21.06.2021.