de fr it

Jean-Antoine-NoéPolier de Bottens

14.12.1713, 9.8.1783 à Lausanne, prot., de Lausanne. Fils de Jean Jacques, banneret de Lausanne, et de Salomé Jeanne Elisabeth Quisard. Frère de Paul Philippe (->), cousin d'Antoine (->), neveu de Georges (->). 1) 1744 Elisabeth-Antoinette-Suzanne Lagier de Pluviannes, fille de Paul, 2) 1770 Angélique de La Fléchère. Etudes de théologie à Lausanne et à Leyde, doctorat en 1739. Pasteur à Lausanne (3e poste 1743, 2e poste 1754, 1er poste 1765), président du Séminaire français de Lausanne dès 1759, doyen de la classe dès 1766. En correspondance avec Voltaire (1753-1759), P. l'encouragea à s'établir à Lausanne pour y faire éditer ses œuvres chez Marc-Michel Bousquet. Dès 1757, Voltaire recourut à son savoir dans la rédaction de ses articles de l'Encyclopédie (notamment "Fornication"), puis le chargea d'en écrire lui-même. P. est ainsi l'auteur de neuf articles, non signés, notamment "Liturgie", "Magicien", "Magie", "Manes" et "Messie" (ce dernier sera fortement retouché par Voltaire pour le Dictionnaire philosophique), qui tendent à discréditer la croyance en l'inspiration littérale des Ecritures. Il édita la vaste compilation biblique (La Sainte Ecriture de l'Ancien Testament, 6 vol., 1764-1766) écrite par son oncle et laissa des souvenirs de jeunesse.

Sources et bibliographie

  • Fonds René Monod, ACV
  • F.-A. Forel, éd., «Les souvenirs de jeunesse d'Antoine de Polier», in RHV, 1911, 117-128, 142-148, 171-181, 237-249
  • Recueil de généal. vaudoises, 1, fasc. 2, 1914
  • F.A. et S.L. Kafker, The Encyclopedists as Individuals, 1988, 313-316
  • R. Trousson, J. Vercruysse, dir., Dict. général de Voltaire, 2003, 961-963
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jean-Antoine-Noé Polier
Dates biographiques ∗︎ 14.12.1713 ✝︎ 9.8.1783