de fr it

CharlesWerner

26.2.1878 aux Eaux-Vives (auj. comm. Genève), 20.2.1969 à Genève, prot., de Genève. Fils d'Henri Charles Auguste, pianiste et compositeur, et de Joséphine Juliette Archinard. Frère de Georges (->). 1909 Edith Gourd, fille de Jean-Jacques Gourd. Beau-frère d'Emilie Gourd. Etudes de lettres à Genève, Paris et Berlin, doctorat à Genève en 1909. Professeur de philosophie et d'histoire de la philosophie à l'université de Genève (1909-1953), recteur (1928-1930). Aristote et Platon, ainsi que la révélation chrétienne, forment la base de la pensée philosophique de W. qui voit en l'homme le médiateur entre la nature et Dieu. Il a notamment publié La philosophie grecque (1938, nouvelle éd. 2001), La philosophie moderne (1954), L'âme et la liberté (1960). Collaborateur du Journal de Genève (1904-1968). Zofingien.

Sources et bibliographie

  • G.-Ph. Widmer, «La pensée religieuse de Charles Werner», in Revue de théologie et de philosophie, 111, 1979, 271-278
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.2.1878 ✝︎ 20.2.1969