de fr it

Neue Bündner Zeitung

Quotidien fondé à Coire en 1892 par trente et un députés radicaux au Grand Conseil. Sous la direction de Michael Valèr, la Neue Bündner Zeitung suivit une ligne modérée et resta jusqu'en 1919 dans l'ombre du Freie Rätier, radical aussi, mais plus à gauche. Sous le rédacteur en chef Hans Enderlin, qui fut en charge de 1920 à 1954, elle opéra un glissement à gauche et devint l'organe du parti démocrate fondé en 1919. Après la fusion de ce dernier avec l'UDC (1971), elle se rendit indépendante. Ses propriétaires et éditeurs, l'imprimerie Sprecher & Valèr (1897-1955), puis la société en nom collectif Gasser & Eggerling, choisirent entre autres comme rédacteurs responsables Paul Schmid-Ammann (1940-1949), Georg Sprecher (1946-1960) et Georg Casal (1951-1976). En juillet 1974, elle reprit le Freie Rätier. A partir de janvier 1975, elle parut sous le titre de Bündner Zeitung (sans lien partisan). La Südostschweiz" l'absorba en 1997.

Sources et bibliographie

  • D. Foppa, «Die Geschichte der deutschsprachigen Tagespresse des Kantons Graubünden», in JHGG, 132, 2002, 1-72, surtout 7-22, 31-32, 67, 71
Liens
Autres liens
e-LIR

Suggestion de citation

Collenberg, Adolf: "Neue Bündner Zeitung", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.08.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043176/2009-08-04/, consulté le 27.11.2020.