de fr it

Science chrétienne

La communauté de fidèles de la Science chrétienne est l'œuvre de l'Américaine Mary Baker Eddy (1821-1910). C'est elle qui en fixa en 1875 la doctrine dans son maître ouvrage Science and Health with Key for the Scriptures et fonda en 1879 la première Eglise du Christ scientiste. La Science chrétienne aspire à la guérison des maladies par l'illumination de la Parole, qui transforme et rénove spirituellement l'homme. Les communautés, présentes dans plus de soixante pays, forment des églises sans prêtre, qui se gèrent elles-mêmes. Leur centre est l'Eglise mère de Boston (Massachusetts). Une société d'édition publie divers périodiques, tels que le Herold of Christian Science et le renommé The Christian Science Monitor, fondé en 1908. La première association suisse fut créée à Zurich en 1907, puis des édifices de culte et des salles de lecture publiques s'ouvrirent dans les principales localités du pays, notamment à Berne en 1927. En 1999, la Suisse comptait vingt-neuf associations et églises filiales possédant chacune les mêmes droits.

Les tentatives de développer l'enseignement de Mary Baker Eddy conduisirent à des scissions. En 1933 se créa sur l'initiative de Karl Sprenger l'Association suisse des scientistes chrétiens libres avec siège à Schaffhouse. Elle comptait en 1942 quelque cent membres, mais n'existait plus en 1999. Partant du mouvement créé par John Doorly - scission apparue en Angleterre en 1945 -, le Suisse Max Kappeler ouvrit en 1951 à Zurich une école de métaphysique et, en 1975, des instituts portant son nom à Zurich (à Küsnacht dès 1998), Berlin et Seattle, qui publient les nombreux écrits du fondateur.

Sources et bibliographie

  • M. Baker Eddy, Manual of the Mother Church, 891976 (textes angl. et all.)
  • M. Kappeler, Die Struktur des Lehrbuches der christlichen Wissenschaft, 1976
  • M. Baker Eddy, Science et santé, avec la clef des écritures, 1989 (textes angl. et franç.)
  • O. Eggenberger, Die Kirchen, Sondergruppen und religiösen Vereinigungen, 61994, 168-173
  • H.D. Reimer, «Christliche Wissenschaft», in Seher, Grübler, Enthusiasten, éd. K. Hutten, 151997