de fr it

ErnstHofmann

6.5.1912 à Zurich, 22.10.1986 à Locarno, de Seen (auj. comm. Winterthour). Fils de Gottlieb et de Maria Frieda Neukom. Anna Elisabeth Schumacher. Monteur-électricien en 1930, H., provoquant une scission du Front national, fonda en 1936 le Eidgenössische Soziale Arbeiter-Partei (ESAP, parti social et confédéral des travailleurs). La propagation à grande échelle de son hebdomadaire antisémite Schweizervolk éveilla le soupçon d'une aide financière provenant de l'étranger; une enquête de la police fédérale révéla cependant que le journal avait été soutenu à hauteur de 70 000 francs environ par des industriels suisses. H. se fit remarquer comme cofondateur du Mouvement national suisse (MNS), contrôlé par l'Allemagne, et comme participant à l'audience donnée aux frontistes en 1940 par le président de la Confédération Pilet-Golaz. H. n'eut par la suite plus aucune activité politique.

Sources et bibliographie

  • Das Programm der Eidgenössischen Sozialen Arbeiter-Partei, 1936
  • Es geht um das Recht, 1939
  • Um Ehre und Freiheit unseres Volkes und Landes!, 1940
  • W. Wolf, Faschismus in der Schweiz, 1969
  • D. Bourgeois, Business helvétique et troisième Reich, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.5.1912 ✝︎ 22.10.1986

Suggestion de citation

Wolf, Walter: "Hofmann, Ernst", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.09.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043420/2006-09-07/, consulté le 28.10.2020.